Rando – Au-dessus des nuages

Faire une randonnée, à pied ou à vélo, c’est pouvoir avancer chacun à son rythme mais profiter ensemble, en famille ou entre potes, de moments particuliers dont on se souviendra longtemps !

Rando-Trail Cantal

© Cantal

Pour se lancer un défi, ou simplement profiter de l’été pour découvrir des coins magnifiques ? A travers les volcans d’Auvergne, les champs et les monts du Cantal, vous n’avez pas fini d’être étonné ! De nombreux parcours sont disponibles pour tous les niveaux !

Base Camp Chaîne des Puys

© Richard Claret

Ça vous dit une micro-aventure volcanique au cœur du Parc des volcans d’Auvergne ? Une expérience unique vous attend, entre rando-geocaching, chamallows, feu de camp, couchés et levés de soleil face aux volcans ! Formules tout compris.

Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales

© Baronnies Provençales

Les pieds dans l’eau, la tête dans les étoiles. 2 expériences inoubliables sont proposées : une randonnée, les pieds dans l’eau, à travers des paysages somptueux et peut-être une occasion d’observer des castors ! Pour ceux qui préfèrent être à la fraîche, vous pouvez aussi tenter la randonnée de nuit et profiter de la magie du crépuscule. Un petit air de Provence dans les vacances !

Top 10 des rando en Savoie-Mont-Blanc

© Tristan Shu

Envie d’air frais, de panoramas incroyables et de grands espaces ? Savoie-Mont-Blanc a déniché le top 10 des randonnées à faire en famille ou entre amis !

Vercors Grands Espaces

© N. Bohere

Que diriez-vous d’une semaine de randonnée pédestre avec des vues imprenables sur le Massif du Vercors ? Un raid de deux jours, avec une nuit en bivouac ou en refuge et une chance d’admirer le Mont-Aiguille et l’incroyable Cirque d’Archiane. Loin de tout, un séjour dépaysant, un vrai break pour les vacances. Séjours clés en main.


Vercors Hauts Plateaux

© P. Jayet

Un raid mémorable de 3 jours, à l’acensions des sommets du Vercors et 2 nuits en refuge. Vous aurez la chance de voir des panoramas incroyables et profiter du grand air ! On se lance le défi ? Offres tout compris.

Refuges Alpins

Une bonne nuit dans un refuge typique des Alpes après avoir randonné toute la journée à travers les sommets, quoi de mieux ?


Refuge de Temple Écrins

© Temple Écrins

Au départ de la Bérarde, le refuge est facilement accessible (2h30). Entièrement neuf, vous y trouverez des dortoirs cosy et une immense baie vitrée pour admirer le magnifique panorama des sommets les plus prestigieux du massif des Ecrins.

Refuge de la Lavey

© Bertrand Bodin

 peine 1h30 de marche depuis Saint Christophe en Oisans pour se prendre pour Heidi et faire une sieste devant la Pointe Maximin. Camille et Ludmilla sont de jeunes gardiennes qui font leur première saison cette année et auront à cœur de faire partager leur passion de la montagne.

Refuge de l’Etendard

© Collection FFCAM

Au départ du col de la Croix de Fer, une petite heure de marche ou de VTT permet de rejoindre ce joli refuge tout en bois au pied des Grandes Rousses. C’est l’occasion de s’essayer à chausser les crampons pour aller marcher sur le glacier qui se trouve à côté !

Refuge des Evettes

© Alban Pernet

Dans la Haute Maurienne, au départ de Bonneval-sur-Arc, deux petites heures de marche pour rejoindre ce refuge typique. La vue sur l’Albaron et l’excursion incontournable au glacier du Grand Méan (à 1h du refuge) sont incroyables : le glacier se brise en icebergs dans le lac. Des panoramas dignes de la Pentagonie, on s’y croirait !

Refuge de la Dent Parrachée

© MO. JL Rigaux

Depuis le village d’Aussois, on peut y aller pour le magnifique paysage ou la baignade au lac du Génépi, mais bien souvent c’est l’ambiance du refuge qui prime : entre le fameux “one man show” de Franck, le gardien, et le volume de la musique qui peut monter sans ennuyer personne, ça promet des soirées inoubliables !

Refuge du Grand Bec

© Grand Bec

Un petit refuge à découvrir ! Vue imprenable, marmottes à foison et instruments de musique à disposition, sans compter la bonne humeur d’Agnès, la gardienne. Les trois heures de marche depuis Pralognan la Vanoise sont vite avalées !

Refuge du Parmelan

© Savoie-Mont-Blanc

Perché sur un plateau de Lapiaz au-dessus d’Annecy, les plus sportifs pourront même prendre un départ de sentier à partir des lignes de bus de la ville (pour les véhiculés, on s’y rend en une heure de marche). Un bâtiment perché offre une vue imprenable sur le bassin annecien, sur les Aravis et sur le Mont-Blanc.

Refuge du Nid d’Aigle

© OT Saint-Gervais

Idéal pour une première expérience du refuge puisqu’on y accède sans aucun effort depuis la gare sommitale du Tramway du Mont Blanc (au départ de Saint Gervais, accessible en train) ; c’est pourtant d’ici que partent les alpinistes qui gravissent la voie normale du Mont-Blanc. Un petit refuge de 20 places, au pied des Aiguilles et du glacier de Bionnassay offre une vue imprenable ! Les plus motivés pourront toujours redescendre le sentier à pied le lendemain.